Artothèque
Vitré

L’artothèque de Vitré Communauté, située en Bretagne, se définit comme un lieu d’échange entre les artistes, leurs œuvres et les publics.

Ses missions de création, de diffusion et de médiation sont envisagées comme des espaces de production, où artistes et visiteurs participent à ce qui motive notre rapport à l’art contemporain. La programmation conjugue expositions monographiques ou collectives, rencontres et dispositifs d’accompagnement des publics dans leurs découvertes. Pensée comme un lieu ouvert sur le territoire local et national, l’artothèque développe, notamment à partir de sa collection, une programmation d’expositions hors-les-murs (musées, galeries, bibliothèques, établissements scolaires, écoles supérieures d’art, événements d’art contemporain…)

La collection de l’artothèque, en mouvement constant, est riche de plus de plus de 1 300 œuvres d’artistes représentatifs de la scène artistique nationale et internationale, du début des années 60 à aujourd’hui. Depuis 1989, elle acquiert principalement des photographies caractéristiques des grandes tendances contemporaines (orientation qui a débuté avec le critique d’art et écrivain Bernard Lamarche-Vadel). La politique d’acquisition se poursuit en lien avec la programmation qui se réalise à travers la question du récit, l’esthétique du quotidien et une réflexion sur le statut de l’image contemporaine.

Agenda

Elsa Tomkowiak

Elsa Tomkowiak est invitée, par l’artothèque de Vitré Communauté, à produire une œuvre dans l’atrium du théâtre de Vitré. Cette artiste plasticienne, qui vit et travaille à Douarnenez, réalise à travers le monde des installations à grande échelle sur différents sites (château, musée, théâtre, parc…). Elle donne aux espaces qu’elle investit une perception nouvelle par l’utilisation d’une palette chromatique vive et lumineuse. Cette palette se révèle avec des outils à la dimension de son œuvre : des...

Depuis le début des années 90, Christophe Cuzin développe un travail in situ faisant dialoguer étroitement l’architecture et une palette chromatique empruntée à l’univers industriel. La perception de l’espace architectural investi est modifiée par la couleur apposée par celui qui se définit comme un « artiste peintre en bâtiment ». L’expérience de la couleur vécue par le visiteur n’est pas seulement appréhendée comme une proposition formelle que chacun pourrait expérimenter et activer. Elle détient également une...

Fermer