Artothèque
Hennebont

L’artothèque/galerie Pierre Tal-Coat, un lieu convivial, ouvert à tous, pour découvrir l’art contemporain, chacun à sa manière !

L’artothèque : toute une collection d’œuvres à emprunter
Créée en 1999, l’artothèque a pour ambition de rendre l’art d’aujourd’hui accessible au plus grand nombre. Elle fonctionne comme une médiathèque. Une carte d’abonnement vous permet d’emprunter des œuvres et d’en profiter au quotidien.
La collection présente des artistes de renommée internationale, nationale ou régionale (Pierre Alechinsky, Andy Goldsworthy, Ernest Pignon-Ernest, Pierre Soulages, Pierre Tal-Coat, Willem, Muzo, Gaële Flao, …). Petits ou grands formats, couleur ou noir et blanc, photographie, estampe ou volume, un choix très varié !
Choisissez parmi une collection de plus de 950 œuvres celles que vous souhaitez accrocher chez vous ou dans tout autre lieu de vie (école, restaurant, bureau, établissement de santé…).
La galerie présente chaque année des expositions reflétant la diversité des démarches artistiques d’aujourd’hui et s’inscrit dans le territoire à travers des partenariats réguliers. Tout au long de l’année, quatre expositions temporaires sont proposées : œuvres sur papier, peinture, sculpture, photographie, installation…

Agenda

  Le paysage n’est pas seulement affaire de « vue », mais de vivre (F. Jullien). La proximité avec un fragment de végétal le fait exister, épiphanie qui ouvre à la grande respiration du vivant. Dans la translucidité de la matière, la peinture scrute le mouvant : la lumière fuse entre les interstices des tracés gestuels. Quand la forme devient flux, le dessin intuitif sollicite le visible et le déborde. Le temps est dans sa durée retranscrit, l’espace, dans sa traversée, révélé.    

Laurent Duthion- Et de si

  L’exposition sera une zone d’arrivée qui ne contraint à aucun parcours précis, à aucun ordre, à aucune perspective qui ne soit pas dépravée, instable ou mobile. Elle s’établira comme un travail situé qui s’insère dans un contexte – ici celui d’un ancien parking – et le recompose. Il pourra être question de peinture Maya, de la planète Mars, d’animal oscillant entre deuxième et troisième dimension et d’autres images respirantes.

Fermer